Le septième congrès international sur la socialisation des soins, de la mort et du deuil se tiendra à Bruges

Du 20 au 23 septembre 2022, le congrès international PHPCI (Public Health Palliative Care International) sera organisé à Bruges. Pendant quatre jours, le dialogue entre la science et les citoyens sera mis à l'honneur par rapport à la socialisation des soins palliatifs et de la fin de vie.

La mort, la souffrance et le deuil restent souvent un tabou dans notre société actuelle. Pendant ce congrès, une solution sera recherchée pour affronter cette réalité : comment des communautés compatissantes, comme Compassionate Brugge, peuvent aider à surmonter ce tabou et à encourager les décideurs politiques à accorder davantage d'importance aux maladies graves, à l'aide de proximité, à la mort et au deuil. Le point de chute de ce congrès sera le tout nouveau Bruges Meeting & Convention Centre (BMCC). La ville historique intérieure fait également office de décor pour les différentes activités liées à ces thématiques.

« Les défis relatifs aux maladies graves, aux soins de proximité, à la mort et au deuil vont bien au-delà de ce que les soins de santé professionnels actuels peuvent parfois proposer. Pour cette raison, nous avons commencé à traiter ces sujets à Bruges avec le réseau Compassionate City de citoyens engagés que nous avons fondé ensemble avec le groupe de recherche Zorg rond het Levenseinde (Soins en fin de vie) de la VUB/UGent en 2020 », explique l'échevin du Bien-être Pieter Marechal

« L'administration locale, les organisations de santé et de bien-être, les lieux de travail, les écoles, les communautés religieuses et les quartiers ont uni leurs forces au cours des derniers mois pour ouvrir la discussion à propos de ces thématiques à différents emplacements et moments et au sein de différentes organisations. Les soins de bonne qualité, même en fin de vie, occupent une place centrale dans les actions que nous menons aux côtés de Compassionate Brugge. L'expertise que ce congrès amènera dans notre ville ne fera que renforcer cette tendance. Nous sommes impatients de pouvoir accueillir ce congrès en tant que première ville Compassionate de Belgique », explique l'échevin des Affaires sociales Pablo Annys.

Autrefois, nous prenions plus soin l'un de l'autre

Le mouvement Compassionate Communities a donc clairement débarqué en Belgique. Ce mouvement international a déjà prouvé brillamment dans le monde, notamment en Australie, au Canada et au Royaume-Uni, que rassembler des personnes autour de thèmes tels que la maladie grave, la perte et le deuil porte ses fruits. Nous vivons tous plus longtemps ensemble et nous constatons une hausse continue du nombre de personnes en fin de vie qui traversent une longue période de déclin lorsqu'elles ont besoin de soins. Et ce n'est pas tout : nous prévoyons une progression du nombre de personnes dans une telle situation, et le besoin de soutien augmentera également. Sans compter la pression exercée sur les soins de santé réguliers. Professeur Joachim Cohen du groupe de recherche Soins en fin de vie : « La création de compassionate communities représente une occasion en or pour notre société de renforcer la connexion et de socialiser nos soins. En sachant qu'une personne mourante en fin de vie passe seulement 5 % de son temps aux côtés d'un prestataire de soins professionnel et les autres 95 % de son temps seule ou avec sa famille, ses amis, ses voisins, ses collègues,... il est extrêmement intéressant de fournir à ces personnes les outils adéquats, par le biais des compassionate communities, afin de remplir cette mission de manière judicieuse et qualitative au lieu de seulement nous tourner vers les professionnels des soins de santé. »

Compassionate Community : un modèle pour socialiser les soins qui a fait ses preuves

Professeur Luc Deliens du groupe de recherche Soins en fin de vie : « Compassionate Communities met l'accent sur la socialisation des soins, de la mort et du deuil et propose une solution à cette nécessité vitale d'impliquer à nouveau les citoyens, les entreprises, les associations, les communautés et leur environnement social dans le soutien en cas de perte, de deuil et pour les soins aux personnes en fin de vie. Nous sommes dès lors extrêmement heureux et fiers d'accueillir le septième congrès international PHPCI à Bruges. Ce congrès représente une opportunité unique pour Compassionate Brugge et d'autres Compassionate communities, comme la commune de Herzele, de participer à ce mouvement international. »

« Nous sommes extrêmement fiers que le PHCPI ait choisi d'organiser son septième congrès à Bruges et plus précisément en 2022 lorsque le nouveau Bruges Meeting & Convention Centre ouvrira ses portes. Le nouveau bâtiment est situé dans le cœur historique de Bruges. Lorsque vous sortez du BMCC, vous comprenez immédiatement ce que cette magnifique Ville du Patrimoine mondial de l'UNESCO peut vous apporter », poursuit l'échevin du Tourisme et président du BMCC Philip Pierins.

Informations pratiques

Le congrès est organisé du mardi 20 au vendredi 23 septembre 2022 inclus au BMCC de Bruges.

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur www.phpci2022.com

Images

Ce site utilise des cookies. En cliquant sur 'OK' ou en naviguant plus loin sur ce site, vous acceptez d'être accord avec ces cookies. Pour en savoir plus sur l'utilisation des cookies, cliquez sur 'Plus d'Info'. OK Plus d'info